viernes, septiembre 09, 2011

El club despierto


Quand la ville est un enfer de lumières,
tout, tout
s'éteint.
Voilà,
c'est la nuit qui te pousse
et réveille un club
de fantômes

0 Comments:

Publicar un comentario

Links to this post:

Crear un vínculo

<< Home