martes, noviembre 18, 2008

La Flaque



La rivière, marron comme une flaque d'eau mais fière
comme une mer, caresse le ventre du navire,
qui nous emmene jusqu'à l'autre bord.



Certains, profitaient dormir,
d'autres, essayaient d'utiliser leurs portables sans reussir...





El Río, marrón como un charco pero orgulloso como un mar,
acaricia la panza de la nave, que nos cruza hasta la otra orilla.
Algunos, aprovechaban a dormir, otros, trataban de usar sus celulares
sin lograrlo...

3 Comments:

Blogger An said...

Genial amigo, lo que más me gusta es tu capacidad para hacer creibles los colores más insospechados fuera de su lugar ;) Apertas

18/11/08 2:08 p.m.  
Blogger cserháti hajnalka said...

Wow! Tu es trés fertil! Mais dis moi, qu'est-ce que c'est? Tu avais une base littéraire?

18/11/08 4:58 p.m.  
Blogger jene said...

An;
Gracias por la observación. El 'secreto' es poner colores que se hagan buena compañìa; después no importa que el cabello sea verde y la piel celeste.

Ojni;
Merci.
Je travaille sur un voyage, avec des amis de la Bigorre, venues en Argentina et Uruguay pour faire des recherches de famille et du tourisme. Pour moi aussi c'est un recherche, mes questions d'aujourd'hui ont leurs reponses, 'hier', loin-temps et là-bas, je crois.Et si tu te demandes sur les textes ajoutés aux dessins, c'est moi qui les écris. Maintenant, je dois finir dessiner ce voyage à deux journées pendant que les Amis Bigurdains, continuent leur voyage dans le pays.

19/11/08 10:05 p.m.  

Publicar un comentario

Links to this post:

Crear un vínculo

<< Home